Support Joomla ®, guides et aide Joomla

Contactez nous !

  

Installer Joomla sur un serveur distant

Besoin d'aide ? Contactez-nous : support à partir de 65€ HT/heure

Préambule :

Difficile d'aborder l'installation d'un gestionnaire de contenus sans parler un peu technique.

Si la plupart des hébergeurs utilisent les environnements Apache, PHP et MySQL, les versions utilisées et les outils d'administration sont très divers : Plesk, Confixx, Visas, Webmin, interface propriétaires, etc.

Pour s'installer, Joomla nécessite :

  • un serveur Web Apache (à partir de la version 1.13.19) ou Microsoft IIS
  • la présence du langage PHP à partir de la version 4.3.10 ainsi que le support de MySQL, de Zlib et du XML intégré à PHP
  • le système de gestion de bases de données MySQL à partir de la version 3.23.X

Logos PHP, MySQL et Apache

Selon les hébergeurs, il se peut que vous rencontriez quelques problèmes, comme la non-conversion des adresses URL à cause de la désactivation de la fonction Rewrite Engine d'Apache (voir la configuration du site), quelques erreurs dues à la version de PHP, rencontrées notamment chez les hébergeurs OVG et 1and1.

Voir comment activer PHP 5 chez OVH et comment activer PHP 5 chez 1and1.

Vous pouvez contacter votre hébergeur pour résoudre ces problèmes, ou vous en remettre aux recherches Google pour tenter de trouver des solutions.

Pour installer Joomla, commencez par télécharger la dernière version de Joomla 1.5.

 NOTE : les guides & tutoriels de Support Joomla sont pour l'instant destinés à Joomla en version 1.5. Des guides pour la version 1.6 seront progressivement mis en ligne dans un futur proche.

Décompressez l'archive sur votre disque dur, en respectant bien évidemment la structure des répertoires.

Décompression de l'archive

Copier les fichiers

Première étape de l'installation de Joomla, la copie des fichiers sur le serveur. Pour installer Joomla en local sur votre PC/Mac voir notre article : installer Joomla en local.

Les fichiers du sites comprennent : les fichiers HTML et php, les images, les fichiers .JS (Javascript), les fichiers de configuration divers (.INI), ou encore le fichier .htaccess. Le contenu du site, en revanche (articles, noms des menus... en fait toutes les données textuelles) est dans la base de données.

Au moyen de l'identifiant et du mot de passe fournis par votre hébergeur, connectez vous à votre site par l'intermédiaire d'un client FTP :

Connexion à un serveur avec un client FTP (ici FileZilla) :
Client FTP

Le client FTP vous permet de naviguer sur l'espace réservé à votre site sur le serveur, avec un explorateur similaire à celui de Windows.

Dans la zone de gauche, vous voyez le contenu de votre disque dur. Placez-vous dans le répertoire contenant vos fichiers de site en local.

Dans la zone de droite, vous voyez le serveur distant, ou plus exactement l'espace qui vous été alloué sur ce serveur.

L'objectif est de copier l'intégralité des dossiers et fichiers contenus dans l'archive Joomla sur le serveur, dans votre espace alloué, c'est-à-dire dans le répertoire htdocs, public_html ou encore www - le nom dépendra de l'hébergeur.
Copiez les fichiers en préservant intégralement la structure du site local (répertoire et sous-répertoires).

Attention : ne copiez pas le répertoire décompressé tel quel. Ce sont les dossiers et fichiers qu'il contient que vous devez charger sur le serveur.
 

Les répertoires et dossiers à copier
Fichiers à copier

Choix du répertoire de destintation

 Note : vous devrez ici choisir entre copier les fichiers directement à la racine des documents du serveur (répertoire www, htdocs, public_html, quel que soit son nom), ou créer un sous-répertoire (par exemple site) et d'y copier les fichiers de Joomla.

Ce choix peut influer sur l’adresse URL que devront saisir les utilisateurs pour accéder à votre site :

  • si vous avez décompressé vos fichiers dans le répertoire www/site, par exemple, ils devront taper http://www.monsite.fr/site/ dans la barre d'adresse de leur navigateur pour accéder au site
  • si vous avez copié les fichiers directement à la racine des documents du serveur (directement dans www, donc), ils accèderont au site directement avec l'adresse http://www.monsite.fr/

Bien sûr, grâce aux redirections proposées par les hébergeurs il tout à fait possible de faire pointer le nom de domaine www.monsite.fr vers le répertoire www/site et rendre l'opération totalement transparente pour les utilisateurs, qui ne se rendront pas compte qu'en tapant http://www.monsite.fr/, ils se rendront en fait dans www/site.

Copie des fichiers dans le répertoire www :
Client FTP

Besoin d'aide ? Contactez-nous : support à partir de 65€ HT/heure

Installer Joomla

Avec votre navigateur Internet, connectez-vous à votre site en tapant son URL dans la barre d'adresse.

 Note : vous devez bien évidemment avoir réservé un nom de domaine pour pouvoir vous connecter à votre site avec une adresse de type www.monsite.fr.

Connectez-vous simplement à votre site, comme vous le feriez normalement.

Si la copie des fichiers s'est déroulée normalement, vous allez maintenant passer par les 7 étapes de l'installation de Joomla :

Etape 1 : choix de la lange d'installation :
Etape 2

Choisissez la lange dans laquelle vous voulez installer Joomla, et cliquez sur Suivant.

Etape 2 : vérification de pré-installation :
Etape 2

Cette étape permet à Joomla d'effectuer quelques vérifications préalables à l'installation.

C'est ici que sont notamment vérifiés quelques paramètres techniques (numéro de version de PHP, support de XML ou de MySQL, directive MBString) et autres réglages du fichier de configuration de PHP. Le moindre "Non" dans la zone supérieure peut remettre en cause l'installation de Joomla. Pour corriger ces problèmes, contactez votre hébergeur qui devra intervenir sur la configuration de PHP sur le serveur afin de les résoudre.

Même chose en ce qui concerne la zone inférieure : il s'agira essentiellement de modifier le fichier php.ini du serveur afin d'activer ou de désactiver certaines options.

Le fichier configuration.php devra être absolument être modifiable pour que Joomla puisse y inscrire les données saisies lors de cette installation (nom du site, accès à la base de données, etc). Il faut donc absolument que l'installateur de Joomla puisse générer le fichier, et donc que le statut soit sur "Oui" lors de cette pré-vérification. Il faut donner à Joomla la permission d'accéder et de modifier ce fichier.

Veillez donc à ce que les droits d'accès et d'écriture du répertoire dans lequel vous avez copié vos fichiers soient bien configurés. Pour modifier les droits d'accès des fichiers et répertoire, il faut vous utiliser la commande chmod, généralement intégrée aux clients FTP - faites un clic droit sur le fichier ou le répertoire dont vous voulez modifier les droits :

Exemple de gestion de droits avec le logiciel FileZilla :
Gestion des droits avec FileZilla

Gestion des droits avec FileZilla, suite

Exemple de gestion de droits avec le logiciel WinSCP :
Gestion des droits

Choisissez les bons paramètres de permission, en excluant si possible le 777. Dans l'idéal, les fichiers devraient être sur 644, et les répertoires 755.

 Note : une fois votre site Joomla installé vous pourrez voir quels répertoires sont ou non modifiables grâce aux Informations Système.

Si (ou quand) tous les paramètres sont au vert, cliquez sur Suivant.

Etape 3 : présentation de la licence :
Etape 3

Vous pourrez ici découvrir la licence publique générale GNU qui définit les termes de la philosophie Open Source, et vous indiquera ce que vous pouvez et ne pouvez pas faire avec Joomla.

Une fois la lecture terminée (même si elle n'a rien d'obligatoire) cliquez sur Suivant.

Etape 4 : informations liées à la base de données :
Etape 4

Cette étape est capitale, car elle va servir à indiquer à Joomla se trouve la base de données (sur quel serveur), comment elle s'appelle, et quels sont les identifiants et mot de passe nécessaire pour s'y connecter.

Si vous avez récupéré ces informations auprès de votre hébergeur, ou si vous avez vous-même créé votre base de données sous Plesk ou phpMyAdmin, cette étape ne devrait vous poser aucun problème.

  • le type de la base de données, qui est généralement celui sélectionné par défaut (MySQL)
  • le nom du serveur, qui devrait être localhost, en local comme à distance, à moins que votre hébergeur ne spécifie le contraire et ne vous donne un nom de serveur précis (c'est le cas d'OVH ou de 1and1, par exemple). L'option localhost indique en fait que la base est "en local" sur le serveur, c'est-à-dire grossièrement "sur le même ordinateur" que votre site Web. C'est sans doute le cas le plus courant. En revanche, dans le cas où la base de données n'est pas hébergée sur le même serveur que le site Web, il faudra alors indiquer le nom de ce serveur.
  • les identifiants et mot de passe sont ceux du compte utilisateur autorisé à se connecter à la base de données, là encore ces données vous seront fournies par votre hébergeur
  • reste enfin à préciser le nom de la base de données qui sera là encore, soit fournit par votre hébergeur, soit visible sur l'interface d'administration de votre compte (par exemple chez OVH), soit celui que vous avez entré au moment de la création de la base.

 Note : dans le cas d'une installation en local, il est possible de se connecter avec le nom d'utilisateur root, sans mot de passe (laissez le champ vide). root est le compte administrateur de MySQL. Il a par conséquent tous les accès au système. Si installer Joomla sans définir de mot de passe est une possibilité, notamment pour faire des tests en local, il faut garder à l'esprit que c'est une énorme faille de sécurité. Préférez donc un compte utilisateur normal (voir Créer sa base de données).

Paramètres avancés

L'onglet Paramètres Avancés vous permet éventuellement d'installer le site sur une installation antérieure de Joomla. Vous aurez ainsi le choix de supprimer toutes les tables de la base de données existante (attention, tous les contenus seront perdus) ou d'en faire une sauvegarde, en remplaçant le préfixe par défaut jos_ par le préfixe bak_.

Si (ou quand) tous les paramètres sont au vert, cliquez sur Suivant.

Etape 5 : configuration FTP :
Etape 5

Cette option vous permet d'activer la couche FTP et ainsi de résoudre les éventuels problèmes de droits et de permission sur certains répertoires, qui pourraient poser problème lors de l'installation d'extensions. Pour plus d'informations, voir notre page Paramètres FTP.

Etape 6 : configuration principale du site :
Etape 6

C'est à cette étape qu'interviennent plusieurs opérations importantes, et notamment :

    • le choix du nom du site, qui sera le nom porté par le site à la fois dans la balise meta, sur la page d'accueil (même si c'est optionnel) et dans la barre d’onglets des navigateurs Internet :

Nom du site

  • le choix de l'adresse email qui sera liée au compte administrateur
  • le choix du mot de passe admin, qui sera le mot de passe utilisé pour se connecter à l'interface d'administration Par défaut et jusqu'à ce qu'il soit changé, l'identifiant sera invariablement admin.

 Note : la future version 1.6 de Joomla permettra de changer l'identifiant administrateur à l'installation.

Etape 6 : données d'exemple et migration :
Etape 2

Lors de l'installation, Joomla vous propose d'installer des Données d'exemple, afin de "pré-remplir" votre site avec des articles, des menus, des liens, et lui donner un peu de consistance. Un contenu "pour l'exemple" et hélas quasi intégralement en anglais, destiné à ne pas lancer un site totalement vide à la fin de l'installation. Pour installer les données d'exemple, cliquez simplement sur le bouton qui porte ce nom. Cette option est évidemment totalement facultative.

En cliquant sur le bouton Charger le script de migration , Joomla vous permet également de rapatrier des données provenant d'une version 1.0 de Joomla, données à récupérer dans le cadre d'une migration, c'est-à-dire soit dans le cas du passage de la version 1.0 à la version 1.5 de Joomla, soit dans le cas de l'import d'une sauvegarde d'un Joomla en version 1.5 (export de la base d'un autre site par exemple). Cela peut notamment être utile au moment de migrer son site depuis le local vers le serveur définitif.

Dans les deux cas, et comme le précise la page d'installation de Joomla, "le script doit avoir un préfixe de tables correct, être en utf-8 et être compatible avec le schéma de base de données de Joomla! 1.5". Dans le cas d'une migration d'un site en Joomla 1.0 vers un site en Joomla 1.5, il faudra absolument que l'export de la base du site en Joomla 1.0 ait été faite avec le composant com_migrator disponible ci-dessous :

Téléchargement : pour télécharger le script de migration cliquez sur ce lien.

Si vous souhaitez simplement réaliser une nouvelle installation d'un Joomla sans récupération de vieilles données, ne cochez pas l'option Charger le script de migration.

Dans les deux cas, cliquez ensuite sur Suivant.

Etape 7 : étape finale :
Etape 2

L'installation s'est bien déroulée, vous n'avez plus qu'à finaliser celle-ci en supprimant le dossier installation qui se trouve dans le répertoire où est hébergé votre site.

Avec votre client FTP, ou votre explorateur Windows si vous venez d'installer Joomla en local sur votre ordinateur, rendez-vous dans le répertoire qui contient tous les fichiers et dossiers de votre site web. Il devrait ressembler à quelque chose comme ça :

Répertoire d'un site Joomla

Sélectionnez le répertoire installation et supprimez-le.

Etape 2

Etape 2

 Note : si vous avez peur de faire une bêtise, vous pouvez dans un premier temps renommer le répertoire. Il est toutefois conseillé de l'effacer définitivement.

La dernière page de l'installation vous donne accès à deux boutons. Le premier, Site, lancera le site en frontal :

Le site Joomla fraîchement installé :
Etape 2

Le second bouton, Admin, vous donnera accès à l'interface d'administration de votre site Joomla.

Besoin d'aide ? Contactez-nous : support à partir de 65€ HT/heure

L'interface d'Administration

Astuces et Conseils

Si votre hébergement est chez OVH, la procédure classique consistant à ajouter à votre fichier .htaccess la ligne php_value register_globals Off ne fonctionnera pas.

En effet OVH a modifié la configuration de ses serveurs. Pour désactiver le Register globals il faut ajouter cette ligne : SetEnv REGISTER_GLOBALS 0

Lors de l'installation de Joomla il faut modifier certains droits sur les dossiers et fichiers. Si votre hébergement est chez OVH, il faut savoir que leurs serveurs n'acceptent pas les CHMOD 777 sur les dossiers. Il faut mettre un CHMOD 755.

Lorsque vous trier votre liste d'articles pour n'afficher que ceux d'une section voire d'une catégorie donnée, si vous cliquez sur Nouveau, le nouvel article sera directement dans la section et dans la catégorie avec lesquelles vous avez filtré vos articles.


Attention : les noms de tous les fichiers (documents, images) comme ceux des répertoires doivent s’écrire sans accents, sans espaces, et sans caractères spéciaux autres que - (tiret) _ (underscore) ou . (point). Les majuscules sont tolérées, mais sont dispensables.
Exemples de nommage corrects : image-du-chateau.jpg, le_chateau.jpg, chateau.jpg
Exemples de nommage incorrects : image du chateau.jpg, château.jpg


Attention : les seuls formats d’images tolérés sont JPG (ou JPEG), GIF et PNG. Les formats BMP, PSD, TIFF et autres sont fortement déconseillés.


Qui est Support Joomla! ® ? | Plan du site | Mentions Légales | Nous contacter









Le nom Joomla!® est utilisé sous license limitée de Open Source Matters, qui reste le propriétaire mondial de la marque.
Support Joomla n'est ni affilié à Open Source Matters ou au projet Joomla!®, ni approuvé par eux.

http://www.support-joomla.com/ is not affiliated with or endorsed by the Joomla! Project or Open Source Matters.
The Joomla! name and logo is used under a limited license granted by Open Source Matters the trademark holder in the United States and other countries.

Support Joomla est basé sur le template JA Purity II par JoomlArt